Chaga : Champignon aux multiples bienfaits

Qu’est ce que le Chaga ?

Le Chaga (inonotus obliquus) est un champignon sauvage qui pousse exclusivement sur les troncs de bouleau, dans les régions les plus froides du monde (Russie, Europe du Nord, Canada et nord des États-Unis). Plus la température est basse, plus le bouleau va se protéger en développant abondamment des substances nutritives. Le Chaga va en tirer grand profit, en absorbant à son tour et en masse les phyto-nutriments de son « hôte », tout au long de sa croissance (environ 10 ans). Ainsi, la meilleure qualité de Chaga provient de régions rudes -voire polaires- comme la Sibérie, où les températures peuvent chuter jusqu’à -50°C.

Tout d’abord recherché et consommé dans les régions du monde dont il est originaire, il est aujourd’hui universellement recherché et distribué, tant ses bienfaits sur l’organisme humain sont nombreux, dus à la diversité et à la surabondance de ses composants nutritifs. Après plus de 1 600 études scientifiques, les chercheurs ont confirmé que le Chaga était le plus efficace des champignons de santé. Officiellement reconnu comme champignon médicinal par l’OMS et la FDA, il constitue à ce jour l’un des nouveaux remèdes naturels les plus puissants. 

À première vue, avouons qu’il n’est pas spécialement attrayant : une croûte dure et granuleuse, de couleur très foncée, quasiment noire. Son intérieur est plus souple, a un aspect granuleux de couleur jaune à orange.

le chaga

Seul le Chaga sauvage présente ce niveau exceptionnel en nutriments (les champignons issus de culture artificielle se révélant très pauvres). De même, il n’est pas biodisponible en l’état (morceaux, poudre), c’est-à-dire non assimilable par notre organisme. Il est nécessaire d’en extraire les molécules actives par extraction à l’eau chaude, pour obtenir l’extrait de Chaga. Celui-ci présente l’avantage d’être 3 à 4 fois plus concentré que les autres formes proposées, et il est biodisponible, parfaitement assimilé par l’organisme humain.

Proposé en tant que complément alimentaire, dans tous les magasins de produits naturels ou sur internet, il est surtout reconnu et consommé pour ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et immunostimulantes. Antioxydants, vitamines, minéraux et oligo-éléments lui confèrent de multiples bienfaits et actions « bien-être », appuyés par de nombreuses études. Mais il agit également sur d’autres problèmes de santé, grâce à la diversité de ses composants.

Chaque jour, notre organisme a besoin de l’apport régulier d’une quarantaine de nutriments : à lui seul, le Chaga en contient 15 !

Les bienfaits du Chaga

🍄 CHAGA : UN ANTIOXYDANT HORS DU COMMUN

Avec 57 % d’antioxydants, le Chaga est un des compléments alimentaires naturels qui en possède le plus au monde ! Les antioxydants protègent nos cellules contre les radicaux libres (ceux-ci sont fabriqués naturellement, mais également en excès par les cellules sous l’effet de différents stress, et sont responsables du vieillissement de l’organisme et de la peau). Les antioxydants permettent de ralentir, voire d’inverser ce processus de vieillissement. Les principaux antioxydants du Chaga sont la mélanine, les flavonoïdes, la superoxyde dismutase (SOD), les polyphénols.

Sur l’échelle ORAC (*), le chaga figure en tête de liste, affichant un taux de 345 858 µmol TE/100 g (**), très loin devant tous les autres aliments dont le taux est inférieur à 15 000 µmol.

antioxydant aliment

(*)  ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity, signifiant en français : capacité d’absorption des radicaux oxygénés) est une méthode de mesure des capacités antioxydantes des échantillons biologiques

(**) micromole d’équivalent Trolox pour 100 g d’aliment, le Trolox étant un antioxydant de référence

💥 UN SYSTÈME IMMUNITAIRE RENFORCÉ

Avec 50,32 % de polysaccharides (stimulants immunitaires naturels), le Chaga est un immunostimulant puissant. Il permet à voos défenses naturelles de se renforcer, pour mieux repousser les infections. A plus forte raison si votre organisme est fragilisé ou affaibli par une affection, temporaire ou durable.

Riche également en minéraux (potassium à 55 mg/100g, magnésium, calcium, fer, zinc, cuivre, phosphore, bore, manganèse, nickel, sélénium), et vitamines (D, K, B1, B2, B3 et B5), il possède des propriétés antivirales et antibactériennes reconnues (étude de 1996), fort utiles dans la prévention des rhumes, rhinites, angines, grippes, états fébriles …

La vitamine B5 (acide pantothénique) participe à la formation d’anticorps, tandis que la vitamine D stimule les défenses et active la production de globules blancs de trois types : les macrophages qui détruisent les microbes pathogènes, les lymphocytes T qui détruisent les cellules infectieuses, et enfin les lymphocytes B qui produisent des anticorps.

🔥 UN ANTI-INFLAMMATOIRE NATUREL

Chez l’être humain, l’inflammation chronique est le point de départ de nombreuses maladies : arthrite, inflammations articulaire, digestive, intestinale, musculaire. Et toutes occasionnent des douleurs plus ou moins prononcées.

La forte teneur en polyphénols du Chaga lui confère une action efficace et naturelle contre l’inflammation elle-même, mais également contre les douleurs qui l’accompagnent. Les polyphénols (molécules organiques naturellement présentes dans les végétaux) font partie de la famille des antioxydants naturels. Leurs bienfaits sont de plus en plus évoqués dans la prévention et le soulagement de maux divers, dont les maladies inflammatoires

Il en est de même pour la vitamine K, réputée pour atténuer certaines formes inflammatoires.

Ainsi, vous l’aurez compris, le Chaga peut avantageusement limiter la prise d’anti-inflammatoires et d’analgésiques, voire s’y substituer dans certains cas.

🌱 UN ANTI-ÂGE NATUREL

De par sa forte teneur en antioxydants (57 % rappelons-le, dont une vingtaine de polysaccharides et une cinquantaine de triterpènes), le Chaga se positionne comme un excellent anti-âge. Ceci en ralentissant le processus de vieillissement des cellules de l’organisme, tant intérieures qu’extérieures comme la peau.

Ce doit être la raison pour laquelle le Chaga est très utilisé dans les crèmes de soin de la peau !

🩹 SOULAGE LES PROBLEMES GASTRO-INTESTINAUX

Une alimentation saine, équilibrée et raisonnable suffit généralement à apporter à l’organisme les nutriments dont il a besoin, et à assurer naturellement une bonne digestion. Oui mais voilà, il arrive que notre digestion soit capricieuse, difficile : remontées gastriques, maux d’estomac, ulcères, porosité de l’intestin, constipation …

Riche en acide pantothénique, la vitamine qui assure le bon fonctionnement du système digestif et des glandes surrénales, le Chaga permet de restaurer la flore intestinale, et ainsi de réduire les inflammations gastro-intestinales. Il semblerait, d’après plusieurs essais cliniques, que le Chaga renferme à lui seul la presque totalité des enzymes digestives, facilitant la production de bile digestive.

Et revoici nos polysaccharides : présents à 50,32 % dans le Chaga, ils viennent nourrir les bifido-bactéries dans notre microbiote (ensemble des micro-organismes présents dans le système digestif). 

Ses bienfaits se poursuivent grâce à sa forte teneur en fibres (71 g/100g), grâce auxquelles le Chaga combat efficacement la constipation.

Enfin, en tant qu’anti-inflammatoire, il contribue à soulager les douleurs qui peuvent affecter les muqueuses lésées.

📌 DES PROPRIETES ANTIALLERGIQUES 

Les allergies sont souvent causées par une hyperactivité du système immunitaire.

Les béta-glucanes, présentes à hauteur de 33 % dans le Chaga, lui permettent de diminuer le taux d’immunoglobuline (elle-même favorisée par les allergènes) et donc de réduire les réactions allergiques. De même, les béta-glucanes du Chaga ont la capacité de freiner l’hyperactivité immunitaire.

Les polyphénols, déjà évoqués plus haut en tant que composants antioxydants, précieux contre le vieillissement cutané, sont ici encore à l’honneur. En effet, ils agissent sur bon nombre d’allergies cutanées et du cuir chevelu : acné, séborrhée,  

Ces bienfaits se vérifient pour nombre de types d’allergies, et pour certaines affections auto-immunes : eczéma, lupus, psoriasis …

❤ UN SYSTEME CARDIO-VASCULAIRE PLUS FORT ET SAIN


Une tension artérielle régulée

Une bonne tension artérielle passe par des artères saines et une circulation sanguine fluide.

Le potassium est l’un des minéraux qui contribue le plus à réduire la pression artérielle, et donc à protéger de l’hypertension artérielle (HTA), et d’éventuelles complications cardio-vasculaires.

Riche en potassium à raison de 55 mg / 100 g, le Chaga assure une bonne protection à ce niveau, en soulageant par ailleurs les jambes lourdes.

De même, les flavonoïdes présents dans le Chaga, sont des molécules très utilisées en phytothérapie pour réguler la circulation sanguine, car elles améliorent la dilatation des artères et l’irrigation. 

Un taux de cholestérol maîtrisé

Pour réduire significativement son taux de cholestérol, notre organisme requiert un apport renforcé en fibres solubles (de 10 à 25 g par jour, idéalement). Avec une teneur de 71g de fibres pour 100g d’extrait, notre Chaga répond parfaitement à ce besoin. 

Les glucides complexes non raffinés sont aussi à privilégier, ce sont les polysaccharides. Ils sont présents à plus de 50 % dans le Chaga.

Egalement conseiIlé : l’apport dans notre alimentation quotidienne de 2 g de phytostérols par jour, favorisant la baisse du cholestérol. Ceux-ci, présents dans le Chaga, peuvent se trouver également dans d’autres aliments riches en fibres : céréales complètes, fruits et légumes, graines, aliments complets …

Un diabète en amélioration

Le diabète se manifeste par un taux de glycémie dans le sang trop élevé, conséquence de l’insuffisance de sécrétion d’insuline par le pancréas. 

Des études ont démontré que les polysaccharides du Chaga réduisaient la glycémie et le taux de triglycérides chez la souris, en régénérant la fonction pancréatique. Après observation et approfondissement, ils préconisent la consommation de Chaga à raison de 1g / kg de poids. 

De même, la réduction du niveau glycémique s’effectue grâce au contrôle des enzymes, avec les bêta glucanes, les polysaccharides et la bétuline, tous présents en quantité intéressante dans le Chaga.

🎗CHAMPIGNON CHAGA : UNE AIDE ANTI-CANCER

D’après de nombreuses recherches, à périmètre international, le Chaga serait d’une aide précieuse dans la lutte contre certains types de cancers et tumeurs, notamment en stade précoce, par le ralentissement -voire le blocage- de la croissance tumorale. 

Ces hypothèses se basent sur la mesure de l’action de plusieurs composants du Chaga :

L’acide bétulinique

L’acide bétulinique a été identifié parmi 2 500 extraits de plantes par le National Cancer Institute (USA) comme actif dans l’inhibition de cellules cancéreuses diverses. Il agit sur l’apoptose des cellules cancéreuses, c’est-à-dire en stimulant leur autodestruction. Il serait également actif pour freiner certaines affections tumorales, notamment cérébrales.

L’ergostérol

Issu de la famille des phytostérols, l’ergostérol est une provitamine de la vitamine D2, présent dans les champignons, et transformé par la lumière en ergocalciférol, une forme de vitamine D.

Une étude a démontré que l’ergostérol est capable de freiner considérablement la prolifération des cellules cancéreuses du côlon chez la souris. Administré à la dose de 6 mg/kg/jour, et ce durant 3 semaines, il a abouti à la réduction de 60 % des cellules cancéreuses, et de 25 % du nombre de nodules.  

Les polysaccharides

Pour aboutir à une action antitumorale, et selon Won (étude), la concentration optimale de polysaccharides serait de 150 mg/ml (selon Won).

Déjà évoqués plus haut pour leurs divers bienfaits sur la santé, les saccharides, stimulants immunitaires naturels présents à hauteur de plus de 50 % dans le Chaga, renforcent les cellules du corps humain, et peuvent les protéger des affections, notamment des risques tumoraux. 

Enfin, par son action détoxifiante, le Chaga accompagne favorablement les soins de chimiothérapie en réduisant les effets secondaires des émissions radioactives.

Découvrez le Chaga en vidéo 👇

Si vous souhaitez en savoir plus, vous trouverez l’ensemble des études scientifiques en cliquant sur les liens suivants :

PubmedUnbound Medline (une grande base de données regroupant des milliers d’études scientifiques).
Vous pouvez utiliser ces mots-clés lors de votre recherche : “Inonotus Obliquus” ou “Chaga”.