“Roi de la forêt”, “Miracle de la nature”,
“Star de la mycothérapie”

sont autant de surnoms donnés au Chaga, laissant deviner ses
puissants bienfaits thérapeutiques.

Le Chaga, dont le nom scientifique est inonotus obliquus (ou en français “polyphore oblique”) est un champignon sauvage qui pousse exclusivement sur les troncs de bouleau, dans les régions les plus froides de l’hémisphère Nord (Russie, Europe du Nord, Canada et nord des États-Unis).

En effet, plus la température est basse, plus le bouleau va développer des ressources pour se protéger. Le Chaga va, lui aussi, en tirer profit. C’est pourquoi la meilleure qualité de Chaga provient de régions rudes -voire polaires-  comme la Sibérie, où les températures peuvent chuter jusqu’à -50°C.

Reconnu comme champignon médicinal, il semble être un véritable miracle de la nature pour la santé de l’homme.

Ce champignon à la croissance très lente, recherché et consommé depuis fort longtemps en Russie, Sibérie, Chine, dans les pays nordiques européens, ou encore au Canada, ne cesse de gagner en popularité dans de nombreux autres pays, face à la reconnaissance de ses multiples propriétés thérapeutiques.

A première vue, le chaga ne ressemble à aucun autre champignon. Il possède une croûte dure, de couleur très foncée, quasiment noire, ayant l’apparence du charbon. Son intérieur est plus souple, a un aspect granuleux de couleur jaune à orange.

Tout au long de sa croissance, le Chaga absorbe et accumule les substances nutritives du bouleau sur lequel il pousse, prenant l’aspect d’une masse dense et rugueuse.

Il a besoin de 7 à 10 ans pour se constituer et concentrer un taux maximum de nutriments actifs.

Seul le Chaga sauvage présente ces multiples propriétés thérapeutiques ; ce n’est pas le cas des champignons provenant de culture artificielle, qui eux se révèlent très pauvres.

Une composition d’une richesse incroyable

Le Chaga est très différent des autres champignons dits « d’arbre » en ce qui concerne sa teneur en substances actives. Tout d’abord, il possède un taux maximum de complexes chromogènes (antioxydants), que l’on ne retrouve pas dans les autres champignons. La présence de ce complexe chromogénique extrêmement riche (acides humiques) justifie certainement les propriétés anti-cancéreuses qui lui sont attribuées.

Le Chaga est un formidable concentré de nutriments : vitamines B et D, minéraux essentiels et oligo-éléments (calcium, magnésium, zinc), phytonutriments, flavonoïdes, phénols, polyphénols (molécules antioxydantes), enzymes, ainsi qu’une multitude de minéraux essentiels et d’oligo-éléments tels que le calcium, le zinc, le magnésium, le chrome, la vitamine B.

C’est aussi une source d’acide pantothénique (vitamine veillant au bien-être des organes digestifs).

Enfin, sa grande teneur en superoxyde dismutase, puissante enzyme antioxydante, en fait le végétal contenant le pourcentage le plus élevé au monde d’antioxydants, ceux-ci étant reconnus pour leurs propriétés anti-âge (peau et organisme).

Les principales vertus et bienfaits du Chaga Sibérien

  • Il est le complément alimentaire végétal possédant le taux d’antioxydants le plus élevé au monde : 57 %. (flavonoïdes, phénols, polyphénols, superoxyde dismutase)
  • Participe à la régulation du système immunitaire, en renforçant les défenses naturelles de l’organisme. Immuno-stimulant (polysaccharides )
  • Agit dans la lutte contre certains types de cancers et tumeurs, notamment en stade précoce, par le ralentissement -voire le blocage- de la croissance tumorale. Permet également de réduire les effets secondaires de la chimiothérapie (acide bétulinique, phytostérols)
  • A une action puissante anti-âge : il ralentit le vieillissement des cellules du corps humain, en agissant sur la peau et l’organisme en général (antioxydants, liste ci-dessus)
  • Possède des vertus antiallergiques, par la diminution du taux d’immunoglobuline, celui-ci augmentant en présence d’allergènes, provoquant ainsi des réactions allergiques
  • Anti-inflammatoire naturel, compte tenu de son taux extrêmement élevé d’antioxydants, il combat arthrite, arthrose, douleurs musculaires (polyphénols)
  • Aide à réduire le stress et l’anxiété, grâce à la présence d’une substance adaptogène qui apaise le système nerveux
  • Réduit les affections gastro-intestinales : digestion difficile, remontée gastrique, maux et ulcère de l’estomac, constipation, porosité intestinale… (acide pantothénique)
  • Stimule l’organisme, en lui procurant vitalité et énergie. Allié des sportifs après un effort physique intensif ! (riboflavine = vitamine B2, et niacine = vitamine B3)
  • Soulage les affections de la peau et du cuir chevelu : cicatrisation, psoriasis, eczéma et autres affections cutanées, séborrhée … (polyphénols)
  • Prévient et régule le taux de glycémie dans le sang, ce qui en fait un excellent remède contre le diabète. La réduction du niveau sérique de glucose dans le sang se fait via le contrôle des enzymes. (bêta glucane, polysaccharides, acide bétulinique)
  • Régule la tension artérielle, renforce les artères, favorise la circulation sanguine, soulageant notamment les jambes lourdes
  • Aide à réduire le cholestérol (polysaccharides, acide bétulinique)
  • D’une manière générale : détoxifie l’organisme (antioxydants)

Sans compter aussi …

Ses propriétés antivirales et antibactériennes reconnues (étude de 1996), utiles dans la prévention des rhumes, rhinites, angines, grippes, VIH …

Les aliments les plus riches en antioxydants :

Classement ORAC * établi par le Département de l’Agriculture américaine
et l’université de Boston

ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity signifiant en français : capacité d’absorption des radicaux oxygénés) est une méthode de mesure des capacités antioxydantes des échantillons biologiques

Si vous souhaitez en savoir plus, vous trouverez l’ensemble des études scientifiques en cliquant sur les liens suivants :

PubmedUnbound Medline (une grande base de données regroupant des milliers d’études scientifiques).
Vous pouvez utiliser ces mots-clés lors de votre recherche : “Inonotus Obliquus” ou “Chaga”.